Lignes directrices de formation infirmière de premier cycle sur les maladies à transmission vectorielle liées à la variabilité climatique

En réponse aux effets croissants des changements climatiques sur la santé, l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) a élaboré des Lignes directrices de formation infirmière de premier cycle sur les maladies à transmission vectorielle liées à la variabilité climatique, grâce au soutien financier de l’Agence de la santé publique du Canada.  Ces lignes directrices nationales consensuelles orientent le corps professoral dans l’élaboration des programmes d’études en ce qui concerne les maladies à transmission vectorielle (MTV) liées à la variabilité climatique.  Les sujets/thèmes et les résultats d’apprentissage pour accéder à la pratique abordés dans ces lignes directrices délimitent les connaissances, les compétences et les attitudes clés que toutes les nouvelles diplômées en sciences infirmières au Canada devraient posséder pour soutenir et soigner les individus, les familles, les communautés et les populations touchées ou risquant d’être touchées par les MTV liées à la variabilité climatique.  Les lignes directrices fournissent de l’information sur des sujets /thèmes qui s’appuient sur des travaux précédents de l’ACESI dans le domaine de la santé publique, y compris l’élaboration des Compétences en santé publique infirmière pour accéder à la pratique (2014) et d’un répertoire en ligne de stratégies d’enseignement pour infirmières.

Comme prochaine étape, l’ACESI créera une ressource électronique gratuite à accès libre pour aborder les résultats d’apprentissage figurant dans les lignes directrices. L’objectif de l’ACESI est de soutenir les infirmières enseignantes afin qu’elles puissent préparer les infirmières futures à soigner les individus, les familles, les communautés et les populations touchés ou risquant d’être touché par les MTV liées à la variabilité climatique.

Cliquez ici pour accéder aux Lignes directrices de formation infirmière de premier cycle sur les maladies à transmission vectorielle liées à la variabilité climatique.